Vidéo



Emile Guillaumin fut le premier écrivain paysan. Ses écrits relatent non seulement une large part de l’histoire paysanne mais aussi la philosophie des femmes et des hommes des campagnes des années 1900-1950. Plume du syndicalisme paysan, libertaire aux idées de gauche, petit paysan comme il y en avait tant, Emile Guillaumin raconte sans complaisance la vie quotidienne des gens, leurs combats. Son message est celui des paysans d’hier et d’aujourd’hui en quête de solidarité, de sobriété,de respect du vivant, d’économie locale…
Bernard Farinelli a écrit plusieurs ouvrages sur Emile Guillaumin – « Préceptes pour une vie simple », « Les rêveurs de mieux »-et a réédité son oeuvre ( Editions Acvam, Issoire, 63). Il est président de l’association des Amis d’Emile Guillaumin.
Antoine Decorps achève une thèse de Lettres sur « Guillaumin, journaliste des campagnes », à partir des 1500 articles de presse régionale, agricole et nationale, écrits par Guillaumin qui constituent un documentaire sociologique de premier plan.